Il était une fois .. Le storytelling et la communication

Le storytelling vient de la contraction de deux mots anglais : Story : « histoire » et telling : « raconter ».
Il s’agit tout simplement de l’art de raconter une histoire (dans le but de vendre).
Je vous propose donc de découvrir cette technique de communication qui est à mon sens la meilleure stratégie commerciale du moment.

Il était une fois … Dans une contrée fort fort lointaine … Le royaume d’un Duc, qui aimait les chevaux et les chapeaux de cowboys…

Le strorytelling ne date pas d’hier

Le Duc connut son essor dans les années 1990. A l’époque il comprit rapidement que s’adresser à son royaume nécessitait quelques ajustements afin d’être bien entendu.

A son arrivée au pouvoir, il restait factuel, ou donnait de simples promesses (pas toujours tenues). Mais le Duc c’est vite rendu compte que seul .. Il aurait du mal à faire régner la paix sur son domaine. Il s’en alla donc en quête d’une dulcinée qui pourrait l’aider dans cette tâche.

La  rencontre entre storytelling et communication

A force de recherches dans le royaume .. Il s’arrêta un jour dans une petite bourgade, où il fit la connaissance de Communication. Une oratrice remarquable qui cherchait à faire agir les foules sans toujours parvenir à ses fins. Ils échangèrent quelques mots, se trouvèrent des atomes crochus, des idées communes … Et en fin de compte se considérèrent très complémentaires. Leur idylle confirma leurs sentiments : ensemble, ils accompliraient de grandes choses….

Ils savaient captiver le spectateur, convaincre le dubitatif et guider la foule.

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants

Leur mariage fut un succès à travers tous le pays ! En attestent d’ailleurs leurs témoins Coca Cola, Apple, Rolex ou encore Louis (Vuitton).

Grâce à leur union naquis plusieurs visions qui leur permirent de toucher le peuple et le faire prospérer.

La narration

Les histoires sont racontées de la même manière que celle que l’on lit aux enfants au coucher. Plusieurs points de vue ont été mis en avant :

  • Le Mythe : où l’intrigue tourne autour de l’idée
  • Le héros : où le personnage principal donne l’espoir
  • Le fait divers ou d’histoire : retraçant les aventures d’un personnage
  • L’épopée : qui dépeindra l’histoire d’une quête et comment l’atteindre

D’autres formes de narration peuvent être trouvées et déployées …. Mais celles-ci sont les plus courantes

Le visual story

Bien que ce fût la plus petite des trois, visual story était de loin la plus efficace pour des attentes d’image. Un grand visuel, avec peu de texte. Un message percutant et bref. Cette technique demandait la maîtrise des mots et de l’image dans un but qualitatif et de mise en avant des savoir-faire de la principauté.

Le Buyer persona

Cette vision là était la plus remarquable… Surtout auprès des petites bandes, des groupes de manants.
Elle visait à conter leur histoire à eux, en s’inspirant de leur quotidien, dans le but de les faire agir et réagir.

Et l’empire se mit à grandir …

C’est ainsi .. Que grâce à l’émerveillement, le suspens, bref .. Les émotions suscitées par ces histoires … Le Duc et la Duchesse ravirent le peuple et obtinrent de lui un engagement sans faille.

… FIN …

Remerciement

Je tiens à remercier mon amie d’enfance Nathalie Vessillier et son scénariste Lylian Klépakowsky pour m’avoir permis d’utiliser une illustration des planches de leur œuvre Blanche Neige... Le conte revisité par leurs soins et à qui je souhaite une longue vie et un succès aussi grandiose que leurs dessins.

 

Vous souhaitez être informé de
la publication d’un nouvel article ?

Inscrivez-vous et recevez directement le lien dans votre boite mail 😉

ou bien

Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 3 Average: 3.7]

Et si vous receviez mes prochains articles en avant première dans votre boite mail ?

votre mail ne sera jamais prété, échangé ou vendu (burk !)

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation vous a été envoyé par mail ;-)