Hello ! Aujourd’hui .. C’est coup de gueule !

Bah oui .. Il en faut bien … (on ne vit pas dans un monde bisounours). Mon coup de gueule concerne (malheureusement) un GRRANNNDDD nombre d’entrepreneurs … Le sujet me trotte dans la tête depuis un moment .. Mais finalement c’est mon actu qui a provoquée le déclic. Ça concerne notamment le lancement de mes nouveaux services. (Dont je n’ai pas eu le temps de faire de comm’ – bientôt peut-être).

Bref, réussir dans ton business ça se prépare !

Avoir une idée, un projet c’est bien ! Mais même si elle est formidable… il faut mettre les moyens tout autant physiques, que psychiques ou encore et surtout financiers !

On ne se lance pas à la conquête d’un marché sans arme ! C’est-à-dire sans plan, sans client potentiel avéré, sans nom ou image de marque, et encore moins sans outil pour se faire connaître. Quand je parle des outils, je te parle de choses palpables comme ton logo, ta carte de visite (…) mais aussi ton mental, ta confiance, ton speech, ta démarche.

Prépare ton lancement comme le 3 septembre il y a 10 ans

Il est impératif de préparer ton entrée dans ce monde, comme le jour de ta première rentrée scolaire (sauf que là, maman ne t’y aidera pas). Allez, pour toi, petit cadeau, La check-list des trucs auxquels il va te falloir penser. Elle est issue de mon expérience, de celle de mon réseau, ou encore celle de mes clients … Tout ça après passage au tamis pour en retirer l’essentiel (tu peux même l’imprimer : en cliquant sur l’image, tu auras le PDF !)

Checklist pour réussir dans ton business - NCN Comm'

 

Allez, voyons cela en détail

1 – Ton statut juridique et fiscal

Là tu vas forcément devoir te creuser la tête. Soit tu connais tous les rouages et ça ne te prendra pas longtemps, soit tu vas devoir chercher l’info. Pour réussir dans ton business, il faut déjà avoir le bon statut. Alors pour t’aider tu auras :

  • ton réseau :  peut-être connaîtras-tu une bonne âme susceptible de t’aider dans ton choix
  • Tu ne veux pas te prendre la tête ? Tu vas faire appel à un comptable
  • Tu peux te documenter aussi : via des sites comme afecreation, ou des ouvrages. Je ne donnerai pas d’exemple, il en existe beaucoup, pour tous les styles, selon les approches…
  • Tu veux optimiser ton budget ? Tu regardes le Business Story qui te permets 3 rdv gratuits avec un expert comptable.

Et selon le statut choisi, ça engendre des frais également. Mais disons que tu les avais prévus.

En tout cas pour bien démarrer, tu dois déjà lancer la machine qui peut parfois prendre du temps.

2 – Ta marque

Ce que j’entends par ta marque .. C’est le nom de ton entreprise et sa représentation graphique.

Comment veux-tu être identifié si tu n’as pas de nom et si tu n’es pas visuellement identifiable ? Pour réussir dans ton business, il te faut être présent et surtout présentable aux yeux de ceux que tu vises !

Donc ce pôle c’est naming [200 €] (si tu ne l’as pas trouvé toi-même), logo charte graphique [300 euros], et protection de ton nom et de ton logo (optionnel) à l’INPI [250 €] (et à renouveler tous les 10 ans). Il est également bon de vérifier auprès de l’INPI que le nom que tu choisis n’est pas déjà pris ou protégé.

3 – Ta position sur le marché

C’est ton positionnement par rapport à tes concurrents. Il faut que tu détermines si tu vas être plutôt bon marché ou plutôt haut de gamme, si tu es friendly ou plutôt distant … là, c’est de la stratégie d’entreprise, du marketing pur ! Appelle ça comme tu veux. Etude concurrentielle, de positionnement… Si tu ne le fais pas toi-même (et correctement) c’est quelques milliers en plus. Mais si tu t’armes de courage, tu peux le faire toi-même. [4000 €]

4 – L’awareness de ton marché

La connaissance donc, de ton marché. Que font tes concurrents ? A quel prix ? Qui sont tes clients potentiels, comment sont-ils ? Qu’est-ce qu’ils attendent (ça c’est une étude consommateurs) mais si tu as décidé d’investir pour réussir .. Tu as peut-être fait appel à des pros (de l’item au-dessus) qui t’auront fourni toutes ces infos précieuses. Faut quand même pas exagérer .. Vu le prix que ça coûte, faut que ce soit complet ! (Si ça t’intéresse, j’ai une offre à la carte pour ça, tu peux me contacter si tu veux).

Quoi qu’il en soit, la connaissance de ton marché te fera gagner du temps (brasser de l’air c’est chronophage), de l’argent (faire une promo sur un produit non sollicité … ça fait mal, tout comme connaître de bons fournisseurs, moins chers te fera faire des économies), et de l’énergie puisque ce travail de fourmi t’évitera de partir dans tous les sens.

5 – Ta comm’ est INDISPENSABLE pour réussir dans ton business

Tu vas me dire … « Tu prêches pour ta paroisse », mais pas que ! Je lutte pour ta réussite surtout ! J’ai malheureusement trop de mes client.e.s qui me contactent après s’être passé.e.s d’un.e pro.. Ils y ont perdu beaucoup de temps (à essayer de faire les choses eux-mêmes) et du coup beaucoup d’argent (pas de client ne rapporte rien du tout) .. Et en plus, ils se sont généralement discrédités aux yeux de leur cible ! Puisque le rendu obtenu était médiocre et donc pas professionnel du tout. Ce qui est encore pire car une mauvaise image ruine un business !

Alors les indispensables :

  • Ton logo / ta charte graphique : sinon, tu n’as aucune visibilité et un taux de pénétration à zéro (c’est l’ancrage dans l’esprit de ta cible ça) [300 €]
  • Ta papeterie : cartes de visite, tampon, papier entête. Bon là dedans il te faut surtout la carte de visite, mais le reste devra venir après [400 €] (impression comprise hein)
  • Ton site web : aujourd’hui une entreprise qui n’a pas de site n’existe pas ! (bah oui en 2017 on ne cherche plus dans les pages jaunes mais sur google (96 % des recherches se font via Google !). Donc ton identité digitale doit être créée tout de suite ! [1 000 €]
  • Tes réseaux sociaux : En 2017 ta marque doit être sur les réseaux et sur les bons ! [0 € si tu le fais toi-même]

Et ça c’est le minima ! Après si tu as ce qu’il faut (budget ou connaissances) il n’y a aucune limite. Plus tu communiques (et bien !!) et mieux ce sera. Et je dirais même. Plus tu communiques TÔT, plus tu gagneras : en visibilité, notoriété et même clients !

6 – Ton réseau

Quand je parle de réseau, tu vas penser LinkedIn ou Viadeo. Sauf que je ne te parle pas du réseau web. J’entends par là, les pros (ou pas d’ailleurs) qui te connaissent, et qui pourront t’aider dans ton développement. Au départ, tu vas gagner peu et serrer beaucoup de pinces. C’est indispensable de faire circuler ton nom autour de toi afin que les sphères que tu vas viser par la suite aient l’impression de te connaitre. Le summum étant de te faire recommander. Fais de nouvelles connaissances bien sûr. Entre dans les cercles de ceux que tu connais déjà. Tu y rencontras toujours tout un tas de profils intéressants. Fournisseurs, collaborateurs, et même clients potentiels !

Donc en résumé c’est pas loin de 2500 euros qu’il faut prévoir pour le lancement de ton entreprise !

Il faut rester conscient que l’entreprenariat et le lancement d’entreprises c’est un business.. Mais accroche-toi et prends-le en compte. Parce qu’il est toujours moins rentable que celui des cessations d’activité.

Pour lancer ta boîte tu ne peux pas être radin !

Ce que je veux te dire par là, c’est que pour te lancer, il faut surtout être radin malin. Ne pas vouloir investir pour la qualité qui te donnera une image pro et qui forcément te servira pour te vendre et donc augmenter ta notoriété et accroître ton image de marque c’est te tirer une balle dans le pied. Oui ce sont des frais. Mais c’est de l’investissement ! D’ailleurs, même la Compta l’a compris puisque dans la plupart des cas, ces frais sont déductibles !!!! Et ce, à postériori ! Si si ! Alors donne-toi les moyens de réussir.

Par contre sois radin pour :

  • obtenir de bons tarifs auprès de tes fournisseurs : la négociation est un art qui se travaille
  • faire la différence entre ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas : ne t’achète pas le dernier stylo-plume Montblanc !
  • trouver des astuces qui te permettent de faire quelques économies ou d’être utile : des stylos customisés, des ramettes de papier achetées en grosse quantité, des cartouches d’encre plutôt que d’en racheter, tu les fais recharger (25 € au lieu de 70 € !) et tout ce que tu trouveras !

Donc si la radinerie c’est ton dada … Tu peux être radin finalement. Mais pour réussir dans ton business… Offre-toi toutes les chances d’y arriver en t’entourant – quelqu’en soit le prix – de personnes compétentes à qui tu délègueras ce que tu ne maîtrises pas.

 

 

 

Les coquilles, ce n’est pas que dans les omelettes … et ça arrive même aux grands Chefs ! Alors si j’en ai manqué, n’hésitez pas à me les signaler ;-). Pour cela, sélectionnez le texte à corriger puis tapez Ctrl + Entrée . Merci d’avance de votre contribution 😘

Comment avez-vous trouvé cet article ?
Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 2 Average: 4]

Et si vous receviez mes prochains articles en avant première dans votre boite mail ?

votre mail ne sera jamais prété, échangé ou vendu (burk !)

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation vous a été envoyé par mail ;-)

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :