Je vous propose de revoir ensemble les bonnes pratiques pour utiliser le flyer dans votre stratégie de communication.

Règles d’utilisation du flyer

L’utilisation de flyers est propice à deux utilisations

  • au démarrage d’une activité, afin d’accroitre sa notoriété au niveau local
  • pour l’annonce d’une actualité importante : nouveau produit ou service, nouvelle antenne, etc
  • invitation à un événement (à ne pas manquer) inauguration, soirée de lancement, activités …

Il faut privilégier son utilisation à ces trois applications plutôt qu’à tout va. Le budget communication des entreprises est depuis quelques années assez limité. Il faut donc choisir vos supports à bon escient pour obtenir la plus grande efficacité / visibilité au meilleur coût.

Législation sur le sujet

Tout flyer, comme toute publicité distribuée sur la voie publique, doit comporter obligatoirement certaines mentions :

  • La dénomination de l’entreprise ou de son représentant
  • L’adresse de l’entreprise et son numéro d’immatriculation
  • Le nom de l’imprimeur
  • L’adresse de l’imprimeur
  • « Ne pas jeter sur la voie publique »
  • Depuis janvier 2015, vous devez également faire apparaitre le logo Triman (le plus souvent à côté de la mention précédente)

Les règles sont aussi celles de votre environnement. Assurez-vous qu’il n’y ait pas d’arrêté municipal ou préfectoral interdisant la distribution de flyers, ou encore la nécessité d’une déclaration d’activité inhérente à leur utilisation.

A  ce stade, vous connaissez donc la faisabilité de ce projet. Vous allez donc devoir travailler la stratégie de ce support.

Zonage et ciblage

Deux critères indispensables à votre street marketing

Définissez votre zone géographique

Il vous faut déterminer quelle sera votre zone d’intervention (à 20 km autour de votre bureau, sur le département ? sur l’agglomération ? Sur le territoire national ?

Bien évidemment, plus la surface à couvrir lors de l’opération de distribution est importante, plus son coût sera élevé. Mais il est indispensable de déterminer le contexte dans lequel vous allez distribuer vos prospectus et les objectifs afin de définir l’emplacement des points de distribution.

Identifier votre cible

A qui allez-vous vous adresser ? Il est important de déterminer ce point car il viendra étayer voter choix sur la zone de distribution (qui sera logiquement un endroit où vous rencontrez votre cible)

Mais il permettra aussi d’orienter votre message. On ne s’adresse pas à ses clients potentiels comme on parle à ses fournisseurs, à son réseau ou à ses amis n’est-ce pas ?

Vous aurez donc, grâce à cette information, les premiers éléments pour rédiger votre message.

La création de votre flyer

L’élaboration de votre message

Votre message doit être clair et concis. Je vous conseille de vous aider de la méthode A.I.D.A., outil secret des communicants tout en répondant au QQOQCP(C) (Quoi, qui / pour quoi / Où / Quand / Comment / Pourquoi / (Combien) – je vous promets l’explication très prochainement !).

Une fois les idées à mettre en avant déterminées, il faut garder en tête que le flyer … C’est 5 secondes avant auto destruction, enfin … envoi à la poubelle plutôt… Bref, il faut être percutant et rapide.

Pour cela, choisissez bien vos mots. Qu’ils soient directs. N’écrivez pas de grande phrase. Et oui, contrairement à une plaquette, (quelle soit commerciale, informative ou autre, celle-ci doit être soigneusement rédigée, avec de jolies phrases qui ressortent bien) le flyer doit être très succinct.

Donc on utilise des tirets, une liste de mots, une phrase à la rigueur, mais pas plus.

La mise en avant de l’information par le graphisme

La taille du Flyer

Le flyer à pour habitude de se présenter sous format A5 ou carte postale. Il est important de garder cette proportionnalité car elle est à elle seule l’identification du support par vos cibles. En communication, il existe des évidences qu’il faut respecter pour ne pas se décrédibiliser.

Ensuite, et par contre, dans ce gabarit, rien ne vous empêche de jouer d’originalité par des découpes, des pliures (même si peu conseillées sur ce type de support), ou des formes.

Soyez percutant dans votre choix des couleurs

Le flyer n’est plus un outil « chip » (anglais pour bas de gamme). Il est un véritable support (du moment qu’il intègre une stratégie en amont, vous l’aurez compris). Pour attirer l’attention, nous avons vu l’importance du vocabulaire et de la formulation. Mais elle va de paire avec le graphisme du flyer.

L’utilisation des couleurs doit se faire de manière réfléchie. Pas plus de deux, voire 3 couleurs (la troisième doit venir nuancer des informations ou permettre un dégradé des 2 autres couleurs) que ce soit dans les textes, ou dans le design du fond du document.
Choisissez une couleur pour les textes (qui peut être utilisé avec la troisième couleur pour appuyer un titre. (Par exemple un contour de lettre jaune sur un texte noir)) une couleur ou une image sur le fond mais qui ne doit pas empêcher la lecture du contenu, tout est une question de dosage et d’équilibre.

Attention par contre : l’écriture noire sur fond blanc est strictement réservée à l’administration. Vous ne pourrez donc pas créer un document aussi sobre.

Distinguez-vous par la finition de vos flyers

Une autre bonne façon de se distinguer et de marquer les esprits, va être votre choix sur le papier utilisé et son façonnage à l’impression.

Un papier texturé, un vernis sélectif, il faut justement user de nouvelles technologies pour refléter votre image. Cependant, il faut tout de même rester humble et logique. Si votre métier est plombier, un effet métallique pourrait être intéressant, mais un vernis sélectif serait trop classieux et finalement non représentatif du corps de métier, ce qui décrédibilisera l’image au lieu de la renforcer.

Mais pour être sûr de viser juste, pourquoi ne pas faire appel à une pro ?

Le temps que vous consacrerez à réaliser votre flyer vous coûtera souvent plus cher que celui de le faire faire.

Je reste à votre entière disposition pour en discuter.

 

 

Les coquilles, ce n’est pas que dans les omelettes … et ça arrive même aux grands Chefs ! Alors si j’en ai manqué, n’hésitez pas à me les signaler ;-). Pour cela, sélectionnez le texte à corriger puis tapez Ctrl + Entrée . Merci d’avance de votre contribution 😘

Comment avez-vous trouvé cet article ?
Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 1 Average: 5]

Et si vous receviez mes prochains articles en avant première dans votre boite mail ?

votre mail ne sera jamais prété, échangé ou vendu (burk !)

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation vous a été envoyé par mail ;-)

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :