Je vous propose aujourd’hui d’apprivoiser ce dossier – le business plan – qui rebute parfois certains entrepreneurs.

En fin de compte, que cache ce terme anglo-saxon qu’on ne cesse de vous réclamer ?

Et bien, derrière ce mot imposant, impressionnant, qui en inquiète plus d’un, se cache en fait un document rédactionnel : une présentation de projet d’entreprise.

Traduit sous sa plus simple forme, l’animal semble tout de suite moins sauvage non ? Vous pouvez donc reprendre une respiration normale.

Donc, ce document dont le nombre de pages va varier en fonction de l’importance du projet, des caractéristiques de ce dernier et/ou de ses besoins (en financement) va vous demander un peu de temps. Si vous avez pris des notes depuis la naissance de votre idée, la tâche sera bien plus aisée, quoi qu’il en soit, l’exercice en vaut la peine.

Mais à quoi sert ce fameux Business Plan ?

Et bien le business plan est le sésame qui vous ouvrira les portes en cas de besoin de financement, de recherche de prestataire, de distributeur ou tout autre professionnel nécessaire à l’aboutissement de votre projet.

C’est ce document qui présentera son sérieux et sa pérennité, mais aussi sa rentabilité future.

Il sera également votre meilleur copain ! Une autre utilité à laquelle on ne pense pas forcément est celle de la feuille de route !

En effet, si vous souhaitez présenter votre projet à un client potentiel, ou simplement vérifier les actions que vous avez à mener dans le bon déroulement du projet… Tout est consigné dans ce petit dossier. Une fois qu’on a réfléchi à tous ces petits points qui constituent le déroulement de la mise en place de votre idée, votre esprit sera libre de penser à autre chose et n’aura pas à réfléchir pour se remémorer les décisions que vous aviez prises sauf à aller consulter votre business plan.

Quand doit-on le rédiger ?

Il nait à la minute où vous décidez de vous lancer dans la grande aventure. Que ce soit pour la création d’une entreprise ou d’un service. Dès qu’une idée, une étude, des chiffres, ou quoi que ce soit d’autre en rapport avec votre idée est suffisamment important pour être retenu, il doit être consigner dans ce dossier. Il peut bien évidemment être rédigé en cours de route, simplement il faudra sans doute y revenir un peu plus souvent car les souvenirs ne reviennent pas toujours au bon moment dans le plan rédactionnel. Donc comme on dit : mieux vaut tard que jamais.

Que doit-on consigner dans le business plan ?

Tout ce qui concernera votre projet :

  • Son environnement, c’est à dire son marché : quels produits, quels concurrents, quels clients
  • Ses raisons d’exister et ses objectifs
    Et bien sûr (et surtout si vous avez besoins de démarcher les institutions bancaires)
  • son projet financier, ses besoins de fonds mais aussi sa rentabilité

Par où commencer alors ?

Un bon début est d’avoir pris ou du coup de prendre des notes de toutes vos pensées sur votre projet. On appelle ça le brainstorming.

Une fois ces réflexions couchées sur le papier, il faut les regrouper par thématiques ou sujets si vous préférez (idées de développement, supports de communication envisagés, concurrents, comportement de la cible … ce sont bien évidemment des exemples). Chaque nouvelle idée est ensuite à ranger au bon endroit.

Ensuite, on prépare le business plan : le document a proprement parlé. En y intégrant vos notes dans l’ordre du plan et surtout de manière rédigée quand il le faut.
Et quand cela est possible, n’hésitez pas à intégrer vos idées sous forme de tirets.

Allez, pour vous simplifier la vie, je vous offre une trame pour créer votre plan d’affaire (business plan, j’espère que vous l’aurez compris).

Il n’y a pas de plan fixe. Tout est adaptatif en fonction de votre projet, de vos ambitions, ou simplement de vos besoins. Donc ne voyez pas cette trame comme « verrouillée » vous devrez l’adapter à votre propre situation ;-).

Pourrais-je maintenant compter sur vous ? Un petit merci ou carrément un petit retour sur le document en commentaire m’aidera aussi à le faire évoluer ! Et moi je vous remercie grandement de l’intérêt que vous me portez !

 

A votre disposition bien sûr 😉

Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 2 Average: 5]

Et si vous receviez mes prochains articles en avant première dans votre boite mail ?

votre mail ne sera jamais prété, échangé ou vendu (burk !)

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation vous a été envoyé par mail ;-)