Quelles couleurs pour votre communication ?

Publié le 24 février 2018

Pour utiliser la couleur en communication, il est préférable de faire une petite étude. Afin de s’assurer que l’utilisation de chacune soit en adéquation avec votre monde.

En effet, souvent attribuée aux goûts personnels, il s’avère que chaque couleur a une signification bien précise, et une utilisation bien spécifique ! Alors, utilisez-vous les bonnes couleurs ?

Comment déterminer une première palette de couleurs ?

Et bien, une fois n’est pas coutume, on va s’attarder sur les codes de son marché. Il en ressortira toujours les grandes lignes des acceptations chromatiques. Exemple : le monde de la santé à besoin d’apaisement, on a besoin de sérénité. Le bleu est par conséquent le plus propice pour répondre à cet objectif. On n’ira donc pas vers un rouge (contre-exemple) qui lui est synonyme du sang dans ce milieu !

Vous voyez la logique ?

Ensuite, il faut prendre en compte la psychologie de sa cible

Choisir sa couleur .. En fonction du marché est une première nécessité. Mais ensuite, il faut également tenir compte des goûts de vos consommateurs !

Quelle différence ? Vous me demanderez … Et bien parfois, à une nuance de vert près, vous pouvez « casser la baraque » ou faire un flop ! Si si ! Donc selon la spécificité de votre produit, ou service, vous n’opterez pas pour la même couleur.

De plus, l’humain à ses propres règles d’interprétation colorimétrique

lI faut savoir que de nombreux tests ont été menés et le sont encore, sur des populations très éclectiques. Il s’avère que grand nombre de panels réagissent de la même façon.

A ce jour, vous pouvez noter deux explications bien définies :

Une raison physiologique

Chaque couleur a une longueur d’onde établie. Le rouge par exemple, a une longueur d’onde située entre 650 et 800 microns. Le bleu, entre 450 et 480. Plus la longueur d’onde est importante, plus la couleur sera rapidement perçue.

La deuxième raison est culturelle

Chaque culture attribue une signification aux couleurs. Exemple, en France, le noir est assimilé au deuil, à la tristesse, alors qu’en Chine, ces notions se retrouvent dans la couleur blanche. Vous comprendrez donc qu’il faudra adapter la colorimétrie de chaque support en fonction de la « cible » et de ce que vous souhaitez exprimer.

Les couleurs et leur signification

Chaque couleur à donc une signification. Voici donc les références de chaque « grande » couleur.

(NB : à destination de la population française ou plus largement européenne et américaine)

Le violet

Les + : elle est attribué à la féminité, bien que dernièrement il est été scientifiquement prouvé que le violet est une couleur masculine. Elle représente la sincérité, le bien-être et la paix.

Les – : c’est une couleur bien souvent à double tranchants ! On adore ou on déteste. (pensez peut-être à l’associer à une autre couleur pour l’adoucir)

Effet : bien-être, apaisement

Le bleu

Les + : elle est attribuée au ciel, à l’air. Cette couleur reflète l’aventure, la loyauté, la douceur et la féminité.

Les – : selon les associations elle peut également être assimilée à la mélancolie.

Effet : apaisement, rafraichissement

Le vert

Les + : signifie espérance, réfère au monde végétale, la naissance, mais aussi victoire, confiance ou même tolérance.

Les – : selon le contexte (toujours) à l’infidélité, l’indifférence, on entend parfois que cette couleur porte malheur. Associée au jaune elle représente la folie.

Effet : repose, calme, mais peu aussi angoisser (avec du vert foncé)

Le rouge

Les + : force, puissance, dynamisme ou encore la joie, la fête ou le désir.

Les – : le sang, la violence, l’interdiction ou encore la colère

Effet : dynamise, attire ou agresse

Le orange

Les + : créativité, communication, optimisme et sécurité

Les – : feu, aller, agression

Effet : Dynamisme, montre personnalité forte

Le jaune

Les + : c’est le soleil, la lumière, le luxe, la joie.

Les – : peut être vu comme la trahison, le mensonge ou la souffrance

Effet : l’œil est stimulé et cette couleur rend de bonne humeur.

Le blanc

Les + : symbole de pureté, innocence, simplicité et propreté

Les – : impersonnalité, hôpital

Effet : calme, silence, ou sensation de vide.

 

Le noir

Les + : caractère officiel, sérieux, distinction

Les – : ténèbres, mort, solitude, peur ou encore malheur

Effet : représente la « classe », mais également l’impersonnalité si trop utilisé.

 

Voici donc quelques axes pour des couleurs de manière globale.

 

Cependant, et par rapport à l’écriture à proprement parlé, les associations de couleurs sont plus ou moins recommandées. Il est souvent primordial de penser que le plus lisible est l’association de 2 couleurs opposées, donc, dont le contraste est important.

Il est également important de ne pas abuser dans l’utilisation de couleurs différentes. Pour rester professionnel, et lisible, il ne faut pas utiliser plus de 2 couleurs différentes.

 

Car le saviez-vous ? En comm’, le blanc du fond et le noir (généralement) des textes sont intégrées comme couleur à par entière de la communication ! Donc en fait, vous avez toujours 4 couleurs apparente sur vos supports marketing. (si vous respectez la règle de ces 2 couleurs)

Astuce pour vérifier la cohérence de vos couleurs

Je vous livre ici un peu de ma connaissance, acquise en école d’art… Pour être sûr de la bonne utilisation des couleurs et surtout de leur association (le must demeurant une couleur secondaire qui viendra soutenir la couleur principale choisie). La solution est assez simple : vous devez associer toujours les 3 couleurs primaires en opposition les unes aux autres. C’est à dire qu’on n’utilise jamais deux fois la « même couleur primaire ».

Ces 3 couleurs sont : rouge (magenta) ; bleu (cyan) ; et jaune.

Association des couleurs en communication

  • Si j’utilise un violet comme couleur principale, (qui est le mélange du bleu et du rouge) il faudrait que je l’associe avec la couleur jaune, ou en tout cas une couleur qui en contient
  • Si je choisis du jaune, je pourrais l’associer soit au bleu, soit au rouge et toutes les nuances existantes entre les deux
  • Si j’opte pour du rouge, je l’associerais donc avec soit le bleu, soit le jaune ou toutes les gammes entre les deux (violets / oranges)

 

Voilà ! Vous savez maintenant comment utiliser les couleurs à bon escient, en fonction de votre domaine d’activité et de votre message !

Quelles couleurs choisir pour votre communication ? @MissCommFrance - Experte Communication Lyon

Vous souhaitez être informé de
la publication d’un nouvel article ?

Inscrivez-vous et recevez directement le lien dans votre boite mail 😉

ou

Les coquilles, ce n’est pas que dans les omelettes … et ça arrive même aux grands Chefs ! Alors si j’en ai manqué, n’hésitez pas à me les signaler ;-). Pour cela, sélectionnez le texte à corriger puis tapez Ctrl + Entrée . Merci d’avance de votre contribution 😘

Comment avez-vous trouvé cet article ?
Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 5 Average: 4.4]

Et si vous receviez mes prochains articles en avant première dans votre boite mail ?

votre mail ne sera jamais prété, échangé ou vendu (burk !)

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation vous a été envoyé par mail ;-)

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :