Comment et pourquoi faire un cobranding

cobranding stratégie marketing pour petite entreprise

Avr 16, 2023

Après plus de 10 ans d'entrepreneuriat, je suis de celles qui affirment aujourd'hui que la concurrence n'existe pas ! Surtout dans le monde de l'entrepreneuriat : parler de concurrence, avoir peur de ses confrères ou consœurs est pour moi un boulet que vous pouvez porter au pied. De cet état de fait, qu'il n'y a pas de concurrence.. Grande nouvelle ! Il y a du coup de nombreuses opportunités ! Que ce soit un entrepreneur avec les mêmes compétences que les vôtres, et quelques spécificités tout de même, ou une marque vendant des produits totalement différents... Même si vous pensez ne rien avoir à faire les uns avec les autres... Il est temps de regarder dans la même direction ! Je vous intrigue ? Allez, j'vous parle de ma pensée du moment ;-)...

Si l’on ôte donc la notion de concurrence, il nait au final de magnifiques opportunités ! Et l’une de celle dont j’ai envie de vous parler… Le Co-branding ! Autrement appelé l’association de marques. De la même famille que les actions de sponsoring ou mécénat, le cobranding est une opportunité que chacun peut s’offrir ! Travailler main dans la main pour un résultat qui dépasse bien souvent la simple association d’idées. Vous connaissez l’adage non ?

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin

Et bien là encore, ça se confirme ;-).

Définition du Co-branding

Le co-branding (co, de commun ; et branding, vient de brand (anglais) = la marque) est une stratégie marketing visant à associer différentes marques pour communiquer sur des produits ou services connexes/complémentaires pouvant répondre de pair aux besoins des clients « communs ».

A l’heure où le « client first » est de mise, travailler ensemble apporter une meilleure réponse sera un atout pour chacun !

 

Cet axe stratégique marketing à plusieurs objectifs :

Revenons un peu plus sur l’aspect stratégie. Comme j’aime à le rappeler, on ne fait rien qui ne nous servirait vraiment en communication (sinon c’est une perte de temps, d’énergie et de capitaux)).

Et comme certains le penseront … (« Mais c’est pour les grosses boites ça !), non pas du tout ! Le cobranding répond aussi bien aux objectifs des grandes entreprises, que des petites structures.

1. Développer sa notoriété

Dans la hiérarchie des objectifs de communication, la notoriété viens en premier. Et OUI ! ce type d’action va pouvoir y répondre puisque cela permet d’un public qui ne nous connait pas (puisqu’il s’agit d’une autre communauté que la vôtre), Ou que l’on aurait plus de mal à toucher. Et justement cela lance le deuxième objectif.

2. Le Cobranding aide à pérenniser ou accroitre l’image de la ou des marque(s)

Quand je disais au dessus « avoir du mal à toucher », ce n’est pas uniquement en terme de visibilité. Mais tout aussi bien en terme de crédibilité. Et ça c’est le deuxième type d’objectifs de communication 😉. Une marque naissante ou peu connu de son public, aura bien plus de mal à convaincre par sa simple existance, trop jeune, pas assez (re)connue, pas assez de preuves sociales … Les raisons peuvent être nombreuses.

Et s’associer à une marque bien évidemment sérieuse, qui aura les mêmes qualités et valeurs que nous, permettra d’accroitre notre propre professionnalisme et légitimité.

3. Commercialiser un (nouveau) produit

Même si ce dernier n’est pas vraiment de la communication, il n’empêche que c’est un des avantages du co-branding : développer la vente de ses produits / services.

C’est justement le principe même des influences médias sociaux d’aujourd’hui ! Ils présentent des produits pour booster les ventes de la marque concernée.

Une nouvelle forme du métier de commercial en somme.

Il n’empêche que si la pratique, côté influenceur, est souvent décriée, il n’en reste pas moins que ça marche !
On vise alors plutôt le principe de micro-influenceur (qui a plus de poids aujourd’hui que les plus gros, dans la ballance marketing). Mais j’aime à le voir de manière associée.

C’est à dire que les produits des deux marques vont servir une même cause / un même besoin.

Parce que honnêtement … Espérer que l’égérie d’une marque, une star dans son domaine mettent en avant notre produit sans rien en retour .. C’est malheureusement du old marketing … Même si ça peut encore marcher, c’est bien plus rare !

Il existe 4 typologies de co-branding

Pour comprendre un peu plus comment ça marche, découvrons maintenant les différents types de cobranding que vous pouvez faire.

L’ « ingredient co-branding »

Comme son nom le laisse penser, c’est dans la recette que ça va se passer. Et donc dans le produit fini lui-même.

Ça concerne souvent une technologie utilisée.
Ex : HP intègre des processeurs Intel et Intel est toujours représenté sur les produits HP (intégrant sa technologie bien sûr).

On le voit aussi sur les produits de beauté, qui s’associent aux laboratoires pour valider une molécule utilisée dans son produit.

Le « same-company co-branding »

Ce type de cobranding là ne nous concernera pas vraiment, mais je ferai mal mon travail si je ne donnais pas toute l’information. Ce type là, associe deux « sous-marques » ou dites marques ombrelles, de la même entreprise.

Ex : Sveltesse et Maggi (marques du groupe Nestlé) pour leur soupe en dosettes

C’est un peu comme si j’associais ce blog à mes vidéos Miss Comm’ – pour promouvoir un service qui regroupe mon expertise de consultante et de formatrice ;-).

La « joint venture co-branding »

On pourrait croire que celle-ci aussi ne vise que les grosses entreprises, pourtant, je vois tout à fait les possibilités pour des indépendants ou des TPE. Cette pratique est l’association de deux marques pour vendre un même produit.

Exemple : Sony et Ericsson deviennent Sony Ericsson pour la vente de téléphones mobiles

Et l’utilisation des deux noms de marques développe la crédibilité et la qualité du produit vendu, mais aussi de chacune d’elle.

Je l’ai vu récemment dans le monde de l’automobile, ou la marque d’équipement matériel c’est associée à je ne sais plus laquelle … (duracell ?) pour proposer une lampe de voiture.

Penser à deux, pour créer quelque chose de nouveau tout en faisant rayonner l’expertise de chacun. Je suis sûre que si vous vous y intéressez, vous trouverez ☺️

Le « multiple sponsor co-branding »

Clairement, il s’agit ici de l’association stratégique de plusieurs marques pour vendre. Comme MacDonald et la Twentieth Century Fox Animation (dite marque invitée) offrant des packs limités « Age de Glace ». Bon ok, l’exemple est sans doute un peu daté, mais en gros c’est ce qui se passe chez MacDo à chaque fois qu’il y a un nouveau film d’animation … Les jouets proposés sont les personnages des dits films ou dessins animés.

En action de cobranding de ce genre, l’asile-colis en est la parfaite illustration. Le but est de proposer à d’autres pros de mettre leur pub dans vos colis d’envoi.

Et le p’tit plus ? Si vous ne trouvez rien à « échanger », c’est une pratique qui se rémunère ! 

Dans les faits

 

Le co-branding permet donc d’associer soit des noms (cités) soit des images (logos/visuels) à un même produit. Une alliance entre plusieurs protagonistes peut vous offrir une plus grande visibilité, un ancrage plus profond dans les esprits, ou encore une hausse de vos ventes.

Tout cela dans un contrat simple, un accord d’échanges où tout le monde trouvera son compte. Et cela, très souvent à moindre frais !

Alors ? Vous en pensez-quoi ?

Vous souhaitez être informé de
la publication d'un nouvel article ?

Inscrivez-vous et recevez directement le lien dans votre boite mail 😉

Subscription Form

Les coquilles, ce n’est pas que dans les omelettes … et ça arrive même aux grands Chefs ! Alors si j’en ai manqué, n’hésitez pas à me les signaler ;-). Pour cela, sélectionnez le texte à corriger puis tapez Ctrl + Entrée . Merci d’avance de votre contribution 😘

Comment avez-vous trouvé cet article ?
Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 3 Average: 5]

Pin It on Pinterest

Share This

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :