Allez, ça fait un bail qu’il me trotte dans la tête cet article (genre .. 4 mois ? !!!). Donc je pose enfin cette idée qui m’est chère… Chez moi on se tutoie !

Un business qui vous ressemble

Quand on a un business, il faut lui donner le ton que l’on souhaite. Et ce ton doit ressembler à son propriétaire … Sinon on n’est pas crédible et du coup on ne sera pas pro. Ce qu’il faut … C’est être soi-même.

Moi, je suis « proche » des gens., et pour moi, le tutoiement est l’outil des personnes proches. Qui paradoxalement si je puis dire .. nous permet de nous rapprocher davantage ! Donc on a tout à y gagner. Bien évidemment, je respecte ceux qui ne le désirent pas. Et garde le vouvoiement à ceux qui le réclament. Mais dans l’ensemble (et dans ma logique de travail) les gens sont assez réceptifs à ma démarche et rares sont ceux qui ne se prête pas au jeu. Et c’est tant mieux ! Pour moi afin d’être productive et efficace, mais surtout pour eux !

Une intimité professionnelle ….

Bien qu’on aborde que très rarement ce sujet (en tout cas je ne l’ai pas vraiment trouvé …), certains métiers comme la comm’ et le marketing, sont des professions qui doivent retranscrire (ou aider à la retranscription) des émotions, des intentions et des qualités des entreprises qui nous missionnent.

Il est donc impératif pour moi (« nous » de toute évidence) d’être proche de vous. Et le vouvoiement met une distance, une barrière qui m’empêche de vraiment voir qui vous êtes et le traduire.

Donc je dis « tu » dès que je sens que cela est possible.

Je tutoie pour l’efficacité

L’atmosphère initiée par le tutoiement est nettement plus productive ! Eh oui ! Grâce à cela, on s’intègre plus vite dans votre monde. On cogite aussi plus vite.

Le tutoiement est un véritable booste(u)r de productivité pour moi.

J’ai fait le test :

1 client que je vouvoie, versus, 1 client que je tutoie :

Temps de réalisation de son identité :

  • client 1 : 2 semaines, 4 essais + retouches
  • client 2 : 24 h, victoire au 1er essai (bon c’était après 2h d’entretien (c’est à chaque fois le cas) et j’ai quand même proposé un deuxième essai pour confirmer le choix du 1er)

 

Alors ? Convaincu ou toujours pas ? Viens, en chat qu’on en parle !

 

Les coquilles, ce n’est pas que dans les omelettes … et ça arrive même aux grands Chefs ! Alors si j’en ai manqué, n’hésitez pas à me les signaler ;-). Pour cela, sélectionnez le texte à corriger puis tapez Ctrl + Entrée . Merci d’avance de votre contribution 😘

Comment avez-vous trouvé cet article ?
Ce qu'ils en ont pensé
[Total: 1 Average: 3]

Et si vous receviez mes prochains articles en avant première dans votre boite mail ?

votre mail ne sera jamais prété, échangé ou vendu (burk !)

Merci pour votre inscription ! Une demande de confirmation vous a été envoyé par mail ;-)

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :